Les plus vieilles marques de motos

La moto, une invention française est conçue pour résoudre les problèmes liés aux déplacements et aux pertes de temps. Le concept de deux roues ou la conception des motos n’est pas d’origine américaine, anglaise, chinoise ou encore japonaise. L’idée naît d’un français appelé Louis Guillaume Perreaux en 1871. Ce premier modèle, purement français, était équipé d’un moteur à vapeur enlevant la roue arrière, et de pédales poussant sur la roue avant. Ce prototype n’a jamais roulé de manière autonome, mais était fixé à un axe vertical et tournait en rond.

Durant les nombreuses années qui ont suivie cette invention, la France se trouve ainsi leader du marché de la moto dans le monde. Grâce à cette invention, de nombreux concepteurs se sont lancés dans l’aventure et créés d’autres marques. Depuis, plus d’un millier de marques, dont Terrot ou Peugeot ont été recensés en France.

Les marques anciennes

L’invention de la moto s’étend sur plus de trois décennies, plusieurs formes ont été créées et adaptées selon l’évolution de la technologie. Il en est de même pour leur composant et moteur. Les modèles de moto dérivant de Louis Guillaume disposent d’un moteur positionné sous la roue avant sur la Werner, dans la roue arrière sur la Millet et sur le porte-bagage dans le cas du Skootamota de 1920. Allant d’un carénage couvrant tous les composants aux strictes nudités, les modèles existants étaient habillés par d’innombrables manières.

Le premier modèle de moto roulait à une vitesse de 11 km/H. Il a connu une grande évolution si cette vitesse est actuellement de 350 km/h. La toute première moto « La Perreaux » comme le nom de son inventeur Louis Guillaume Perreaux est sortie en 1871. Perreaux a écrit la toute première histoire de la moto avec ce modèle composé d’une machine à vapeur installée sous la selle. C’est à partir de cette invention que les deux roues ont commencé à faire du chemin. Retromobolie a mis en place une grande rétrospective de la moto française.

En 1885, la marque Daimler a fait son apparition dans le but de tester le moteur fonctionnant au pétrole. Cette invention est composée de deux roues supplémentaires qui la stabilisent, donc elle est constituée de 4 roues au total. Ce modèle de Daimler est considéré comme la première moto équipée d’un moteur à combustion interne. À cette époque, les concepteurs ne sont pas préoccupés par les considérations écologiques.  Le Français Felix Millet a conçu un nouveau modèle équipé d’un moteur à pétrole à cinq cylindres en étoile placé dans la roue arrière et les a vendus en 1887.  Parmi le modèle de moto qui a connu un grand succès se trouve celui fabriqué par Hildebrand & Wolfmuller. C’est un deux roues composé d’un bicylindre horizontal de 1490 cm3. Il a profité du premier véritable réseau de vente de l’histoire.

La plus ancienne marque de moto française a été également conçue pendant les années 1898 jusqu’en 1960. C’étaient la période où les industries de moto en France ont connu la gloire. Plus de 200 machines ont été exposées dans le pavillon de Bruxelles avant 1960. Les deux marques les plus vieilles dataient de 1898 et 1899. Celle de 1898 s’appelait DE DION. 30 % des deux roues présentés ont été fabriqués par Peugeot. De son côté, Motobecane a fabriqué plusieurs modèles très rares.

D’autres modèles connus sous le nom « sorcier de Saint-Andiol », construits à la main par Jean Nougier ont apparu entre 1937 et 1972. Ayant comme composant de base Terrot et Magnat-Debon, ce sont des motos de courses révolutionnaires monocylindres, bicylindres et quatre cylindres.  MANON 1902, TERROT 500 RCP, MGC 250 Racing de 1932, MGC 500 figurent parmi les marques de moto reconnues comme « Moto légende ». Ce sont des modèles de moto de course historiques. D’autres marques ont également été exposées comme ABC, MAGNAT DEBON , ALCYON, AUTOMOTO, KOEHLER ESCOFFIER, BENJAMIN, CLÉMENT, DALMASSO, DERBY, DFR, DOLLAR, DRESCH, FRANÇAISE DIAMANT, GNOME RHÔNE, GRIFFON, , MAZOYER, MGC, MONET GOYON, NEW MAP, NOUGIER, RENÉ GILLET, SEVITAME, TERROT, VERNER… Les motos de 1902 sont composées du moteur lxion construit par Léon Cordonnier en 1897.

Ce système de transport à deux roues ne cesse d’évoluer. En 1897, les frères Eugène et Michel Werner ont vendu le nouveau modèle appelé « Motocyclette », un cycle à moteur placé au-dessus de la roue avant. Cette motocyclette est reconnue comme peu fiable à ses débuts. Loin d’être économique et peu écologique, elle demande des interventions mécaniques fréquentes. De plus, les vélos, considérés comme écologiques, puisqu’ils ne consomment aucune énergie, sont remplacés par des vélomoteurs et des motocyclettes considérés comme commodes et moins chers que les automobiles.

Les usages des motos anciennes

Si les motos d’aujourd’hui sont créées pour effectuer plusieurs types d’activités comme le voyage, les compétitions, le spectacle, les motos anciennes servaient uniquement au déplacement. Dans le contexte du sport actuel, la moto a été créée pour s’adapter à toutes les disciplines : motoball, trial, moto-cross. Des motos pour courses appropriées pour tous types de sols comme la glace, le sable ou le gazon ont été inventées. Ces inventions ont été testées sur de très longues distances en endurance et en rallyes -Raids. Auparavant depuis son intervention, le design de la motocyclette ne procure ni confort ni fiabilité. En effet, elle était dépourvue de suspensions. L’usage de la moto était considéré comme un instrument de remplacement du vélo.

Ce sont des matériaux de travail des professions libérales. Durant les périodes de Guerre mondiale, leur utilisation est destinée à des fins militaires. Pendant que les véhicules connaissent une démocratisation avec la hausse de la productivité de Citroen, Renault et Peugeot, les motos connaissent une relance. En effet, les fabricants japonais ont déclenché une certaine impulsion. Les motocyclettes étaient également reconnues comme un symbole de liberté et de contestation dans le contexte de mai 1968.

La création des plus vieilles motos ne se basait par sur des problématiques environnementales. Elles ont été créées pour être destinées à des fins professionnelles. Ce n’est qu’en connaissant l’évolution que les concepteurs se tournaient de plus en plus vers la considération écologique. En effet, les deux roues crées auparavant consomment beaucoup d’énergie et de temps. Si on veut créer une ville verte avec moins de déchets et de pollutions, il faut laisser la place à la mobilité en optant pour des modèles de motos électriques.

 

Rejoignez notre communauté sur www.weev.fr !

N’oubliez pas de nous suivre sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter, Linkedin:  @WEEVFR), nous postons constamment de nouveaux contenus.

4 commentaires sur “Les plus vieilles marques de motos

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :